La mise en conformité à la norme NFC 15-100 : qu’est ce que c’est ?

Dans la réglementation de l’ensemble des installations électriques au sein d’une maison, d’un logement ou d’un appartement, la norme NFC 15-100 se présente comme la norme de référence. Elle est fréquemment mise à jour. En pratique, la norme NFC 15-100 s’applique au niveau de chaque pièce de l’habitation, y compris les combles, le sous-sol, sans oublier les couloirs. Focus sur la norme électrique NFC 15-100.

La norme NFC 15-100 : définition

La norme électrique NC 15-100 est considérée sans doute comme la bible de l’électricien. Cette norme présente en effet les spécificités de toute l’installation électrique dans une habitation mais également les règles de mise en œuvre. Les électriciens sont tenus de respecter cette norme dans leur travail au quotidien. Dans la construction d’une habitation, 3 à 6 % du budget qu’il faudra investir concerne uniquement l’installation électrique. Tout de même, il s’agit d’un montant considérable car il s’agit d’une question de sécurité des occupants. Cette norme fixe certaines règles que l’électricien doit respecter afin de garantir le bon fonctionnement des installations électriques dans le logement. La sécurité des biens est également assurée. A tout moment, le confort des occupants de l’habitation sera garanti lorsque cette norme est respectée.

Qui sont concernés par la mise en conformité NFC 15-100 ?

En premier lieu, cette norme concerne bien évidemment les constructions neuves mais également les nouvelles installations électriques s’il s’agit d’une rénovation totale ou partielle. Lorsque l’installation électrique est modifiée, cette norme doit être appliquée. Si vous projetez de rénover votre maison individuelle ou votre appartement, vous serez directement concerné par la norme électrique NFC 15-100. Si vous envisagez de modifier les installations électriques, vous devez faire preuve de vigilance. Déroger à cette norme n’est pas possible. Lors de la mise en vente ou de la mise en location du bien, il faudra aussi se tenir informé de façon régulière concernant les nouvelles obligations qui vous sont imposés en tant que propriétaire.

Les éléments électriques qui font l’objet de la mise en conformité

Une installation électrique qui respecte parfaitement cette norme doit disposer de certains éléments électriques comme des goulottes ou des conduits, des dispositifs différentiels, un tableau électrique, un disjoncteur général, un compteur électrique et un délesteur. Les goulottes et les conduits servent à protéger les fils conducteurs. Les disjoncteurs et les dispositifs différentiels protègent l’installation et les occupants contre les éventuels problèmes comme les surintensités. Le disjoncteur général sert à couper le courant. Il peut se déclencher automatiquement.

Doit-on refaire son tableau électrique si l’on veut revendre son logement ?
Comment réaliser un diagnostic électrique ?